La part patronale de la contribution d’assurance chômage

Depuis le 1er juillet 2013, la part patronale de la contribution d’assurance chômage a subi deux changements

 

La part patronale de la contribution d’assurance chômage a changé pour les CDD

Depuis le 1er juillet 2013, la part patronale de la contribution d’assurance chômage est passée de 4 % à 7 % pour les CDD (hors contrats saisonniers et de remplacement) d’une durée inférieure ou égale à 1 mois et à 5,5 % pour les CDD d’une durée supérieure à 1 mois et inférieure ou égale à 3 mois. Quant aux CDD d’usage d’une durée inférieure ou égale à 3 mois, ce taux est fixé à 4,5 %.

 

Une compensation pour les employeurs qui embauchent en CDI

En guise de compensation, les partenaires sociaux ont prévu que les employeurs qui embauchent en CDI un jeune de moins de 26 ans puissent bénéficier, pour les contrats prenant effet à compter du 1er juillet, d’une exonération temporaire de la part patronale de la contribution chômage. Une exonération applicable seulement pendant :

  • 3 mois pour les entreprises d’au moins 50 salariés.
  • 4 mois pour les entreprises de moins de 50 salariés.

Avenant du 29 mai 2013 à la convention d’assurance chômage du 6 mai 2011.

 

Attention, le CDI doit aller au delà de la période d’essai

Cette exonération ne vaut que si le contrat de travail à durée indéterminée se poursuit au-delà de la période d’essai. Il faut donc impérativement, pour pouvoir bénéficier de l’exonération temporaire de la part patronale de contribution chômage, que le CDI aille au delà de la période d’essai.

Publié en septembre 2013.

Ce contenu a été publié dans Documentation sociale, Paie & charges sociales. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *