Tickets restaurant septembre 2022 : des nouveautés en faveur du pouvoir d’achat

tickets restaurant septembre 2022

Deux lois du 16 août 2022, publiées au Journal Officiel le lendemain (Loi de finances rectificative et Loi portant mesures d’urgence pour la protection du pouvoir d’achat) ont institué diverses mesures pour protéger le pouvoir d’achat afin de répondre au phénomène d’inflation constaté depuis plusieurs mois.

Le législateur s’est notamment penché sur le sujet des tickets restaurant en assouplissant leur régime, à travers plusieurs mesures. Voici tout ce qu’il faut savoir sur les tickets restaurant Septembre 2022.

 

Tickets restaurant septembre 2022 : Rehaussement du plafond d’exonération de la participation employeur

La loi de finances rectificative revalorise temporairement la limite d’exonération de la participation des employeurs attribuant des tickets restaurant à leurs salariés, à compter du 1er septembre 2022.

ticket restaurant septembre 2022

Pour les titres-restaurant émis du 1er septembre 2022 au 31 décembre 2022, le plafond passe de 5,69 euros à 5,92 euros, ce qui représente une augmentation de 4%.

Cela signifie qu’à compter du 1er septembre 2022, la participation patronale est totalement exonérée de charges sociales jusqu’à 5,92 euros, soit lorsque la valeur faciale du titre-restaurant est comprise entre 9,87 euros (lorsque la participation de l’employeur correspond à 60% la valeur du titre) et 11,84 euros (lorsque la participation de l’employeur correspond à 50% de la valeur du titre).

Cette augmentation pour les tickets restaurant 2022 a un objectif incitatif envers les employeurs. En effet, pour les employeurs déjà au plafond d’exonération de leur participation, cette revalorisation constitue un levier pour qu’ils puissent, s’ils le souhaitent, augmenter leur participation avant la revalorisation annuelle du 1er janvier 2023. Il s’agit simplement d’une possibilité pour l’employeur et non d’une obligation.

À découvrir également : Tickets restaurant juillet 2022, des nouveautés.

 

Tickets restaurant 2022 / 2023 : Une utilisation élargie des titres-restaurant

La loi pourtant mesures d’urgence pour la protection du pouvoir d’achat prévoit que les titres-restaurant pourront, du 18 août 2022 au 31 décembre 2023 être utilisés pour acquitter en tout ou partie le prix de tout produit alimentaire, qu’il soit directement ou non consommable.

tickets restaurant 2022

Pour rappel, avant l’entrée en vigueur de cette loi, leur utilisation était beaucoup plus restreinte. Elle était limitée aux préparations alimentaires directement consommables ainsi qu’aux fruits et légumes. L’utilisation des tickets restaurant 2022 2023 est donc élargie grâce à ces nouvelles mesures.

À lire : Les télétravailleurs ont-ils droit aux titres-restaurant ?

 

Tickets restaurant octobre 2022 : Le plafond d’utilisation revalorisé à hauteur de 25 euros à compter du 1er octobre 2022 ?

Jusqu’au 30 juin 2022, le plafond journaliser de paiement des titres-restaurant avait été doublé dans les restaurants, hôtels-restaurants et débits de boissons assimilés pour donner un coup de pouce à ces secteurs, lourdement fragilisés par la crise sanitaire. Depuis le 1er juillet 2022, ce plafond est à nouveau de 19 euros.

tickets restaurant octobre 2022

Dans le cadre de débats parlementaires, le ministre de l’économie Bruno Le Maire, a annoncé un relèvement du plafond journalier d’utilisation des titres-restaurant à hauteur de 25 euros. La presse avait relayé l’information selon laquelle la prise d’effet pourrait avoir lieu le 1er septembre 2022. Mais aucun décret (nécessaire pour rendre effective la mesure) n’est encore paru. L’entrée en vigueur pourrait avoir lieu le 1er octobre 2022, à condition que le décret paraisse d’ici là.

Nouveauté importante à découvrir également : La prime de partage de la valeur, une nouvelle prime Macron à destination des salariés.

 

Ce contenu a été publié dans Documentation sociale, Droit du travail, Gestion des contrats, aides, Gestion RH, Intéressement, participation, Licenciement, Paie & charges sociales, Prévoyance retraite, Régime des indépendants. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.