Emplois francs : Le dispositif est élargi à de nouveaux territoires

emplois francs territoires
Le dispositif des emplois francs consiste en une aide de l’État pour les employeurs embauchant des demandeurs d’emploi résidant dans certains quartiers prioritaires de la politique de la ville (QPV). Il s’agit d’un dispositif expérimental, qui concerne les contrats conclus entre le 1er avril 2018 et le 31 décembre 2019.

Jusqu’à présent, l’expérimentation emplois francs visait 194 QPV, situés dans les départements de la Seine-et-Marne, de l’Essonne, de la Seine-Saint-Denis, du Val-d’Oise, du Maine-et-Loire, des Bouches-du-Rhône, du Vaucluse et du Nord (la liste des QPV concernés figurait dans un arrêté du 30 mars 2018).

Un arrêté du 22 mars 2019 (publié au Journal officiel du 27 mars) élargit le périmètre géographique du dispositif des emplois francs à tous les QPV des territoires suivants :

  • Les Hauts-de-France.
  • L’Ile-de-France.
  • Les Ardennes.
  • Les Bouches-du-Rhône.
  • La Haute-Garonne.
  • Le Maine-et-Loire.
  • Le Vaucluse.
  • Les départements et régions d’outre-mer : la Guadeloupe, la Guyane, La Réunion, la Martinique, Mayotte, Saint-Martin.

La liste détaillée des QPV éligibles aux emplois francs est publiée en annexe de l’arrêté.

À lire : Embauche d’un salarié, les formalités.

 

Source de l’article sur les nouveaux territoires des emplois francs : © Editions Législatives 2019 et Arrêté du 22 mars 2019, JO du 27 mars.

Ce contenu a été publié dans Documentation sociale, Droit du travail, Gestion des contrats, aides, Gestion RH. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *