Attention aux faux mails promettant un remboursement d’impôts

arnaque par mail

Nous constatons ces derniers temps une recrudescence des faux mails promettant un remboursement d’impôts. Ci-dessous les différents éléments pour arriver à identifier les arnaques par mails, ce qu’il faut faire et surtout ne pas faire.

 

Comment identifier une arnaque par mail et les faux mails promettant un remboursement d’impôts ?

La première règle lorsque vous recevez un mail, peu importe l’expéditeur, est : Réfléchir et cliquer et surtout pas l’inverse ! En étant un minimum attentif, on remarque assez facilement lorsqu’un mail est une arnaque.

Voici quelques pistes :

  • L’adresse email de l’expéditeur est étrange.
  • Le mail ou l’objet comporte des fautes d’orthographes et/ou des incohérences.
  • Il y a très souvent une notion d’argent : Un remboursement, une facture à payer, etc…
  • Il y a également très souvent une notion d’urgence « Ce mail est valable 48 heures », « C’est très urgent ouvre vite la pièce jointe », etc…

Toutes ces caractéristiques sont propres aux arnaques par mails.

À lire : Arnaques RGPD, se protéger.

 

Un exemple concret d’arnaque par mail

Ci-dessous un exemple concret d’arnaque par mail avec un faux mail promettant un remboursement d’impôts :

faux mail remboursement impôts

Cliquez sur l’image pour l’agrandir

On remarque que :

  • Les adresses mails utilisées ne correspondent pas à impôts.gouv.fr.
  • L’objet contient le mot « déboursement ».
  • Le SIRET indiqué est celui de EDF.
  • Etc…

Avec un minimum d’attention, on remarque vite que c’est une arnaque. De plus, le fisc ne demande jamais la communication d’informations bancaires, ni pour un paiement, ni pour un remboursement d’impôt, pas même pour compléter des données personnelles.

 

Que faire lorsque l’on reçoit un faux mail ou une arnaque par mail ?

La meilleure chose à faire lorsque l’on reçoit une arnaque par mail est de ne pas en tenir compte et de supprimer le mail en question. Voici ce qu’il ne faudra surtout pas faire :

  • Répondre au mail.
  • Cliquer sur les liens.
  • Ouvrir la pièce jointe s’il y en a une.
  • Communiquer ses coordonnées bancaires.
  • Etc…

Par curiosité on pourrait être tenté de cliquer sur les liens ou la pièce jointe mais faites très attention… Il peut y avoir un virus derrière !

À lire : Comment se protéger des virus informatiques ? 

À noter que vous pouvez aller plus loin en signalant le mail sur le site internet signal spam. L’intérêt étant de pouvoir lutter contre les personnes qui diffusent ces arnaques.

 

Ce contenu a été publié dans Actualité générale. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *