Interview de C.Perrier : Respect de l’environnement…

Christophe Perrier interviewé par actuel-expert-comptable.fr.

Le journal en ligne des éditions législatives – Publication du 8 juin 2015.

Nous sommes très fiers de figurer dans cet article pour parler de respect de l’environnement et de développement durable. Un thème cher au cabinet d’expertise-comptable Axens !

Respecter l’environnement fait partie des valeurs de certains cabinets d’expertise comptable qui sensibilisent leurs collaborateurs comme leurs clients.

Installation d’une borne pour recharger les véhicules électriques chez Axens

Lorsqu’un propriétaire de véhicule électrique cherche à recharger sa batterie, à Saint-Etienne, il a une adresse toute trouvée : celle du cabinet d’expertise comptable Axens Audit (membre de France Défi).Depuis mars dernier, le cabinet a en effet installé une borne de rechargement dans le garage souterrain de ses locaux. »En tant qu’utilisateur de voiture électrique, j’ai eu l’idée de cette borne qui est attachée à trois places de parking et s’adresse aux salariés comme aux clients, partenaires ou prospects », explique Christophe Perrier, associé du cabinet. Le rechargement est ouvert à tous gracieusement, à condition, pour les personnes de l’extérieur, de prévenir auparavant par téléphone. L’impact sur l’image du cabinet est positif :
« Depuis son installation, deux clients du quartier se sont dits intéressés et vont investir dans un véhicule électrique, qu’ils pourront recharger chez nous« , précise Christophe Perrier.

L’associé a par ailleurs porté haut les couleurs de son cabinet lors du dernier rallye de Monte-Carlo des énergies nouvelles, en cohérence avec une politique environnementale menée depuis plusieurs années :
« Grâce à la GED, nous avons réduit considérablement notre consommation de papier et par ailleurs, instauré le tri des déchets », ajoute le dirigeant.

Le papier premier visé

En termes de déchets, la principale bête noire des cabinets est en effet la gestion du papier :
« Nous avons opté pour un prestataire qui vient récupérer nos déchets papier et carton tous les 15 jours, témoigne Stéphanie Lucini-Desaint, responsable administratif et financier du cabinet SREC Baker-Tilly dans le Vaucluse. Il s’agit d’une entreprise adaptée qui œuvre pour la réinsertion des handicapés et par ailleurs, garantit la confidentialité du traitement des papiers« . Une initiative qui n’est pas isolée dans ce cabinet :
« Nous recyclons également nos cartouches d’encre, nous avons généralisé l’impression recto-verso et nous avons rénové nos bureaux en tenant compte de l’environnement, notamment avec un éclairage LED« , poursuit Stéphanie Lucini.

L’aménagement des locaux est en effet propice au comportement éco-responsable. « Lors de la construction de nos locaux en 2008, nous avons opté pour un chauffage via une pompe à chaleur, ainsi que pour des panneaux solaires ou encore un éclairage basse tension, explique Frédéric Tillard, dirigeant du cabinet Co-Pilotes à Granville. Nous sommes allés au-delà des normes d’éco-construction imposées. Puis, nous avons travaillé sur les déplacements des équipes, afin d’optimiser les trajets et d’instaurer le covoiturage. Les salariés regroupent autant que possible leurs visites notamment dans le domaine de l’audit, lorsqu’ils utilisent les trois véhicules de notre flotte interne. »

Communiquer sur les actions en faveur du développement durable

Le cabinet Co-Pilotes a également automatisé l’extinction des ordinateurs et autres appareils dont la veille est inutile, fait appel à un prestataire pour le recyclage du papier et le retraitement des cartouches, bref, multiplié les initiatives. « L’origine de cette politique remonte à 2005 où nous nous sommes focalisés sur le 0 papier en commençant par l’audit, explique Frédéric Tillard. Il s’agit d’une volonté éco-citoyenne, partant du principe que nous avons un rôle à jouer en tant qu’acteur responsable. »

Écologistes convaincus, les cabinets interrogés ne sont pas pour autant engagés dans une démarche RSE ou toute autre certification. En revanche, ils communiquent sur leurs actions, à la fois en interne pour sensibiliser les salariés et en externe auprès des clients. « Nous avons créé une plaquette au format numérique, «Une chance pour la planète», qui résume nos actions et sert de support de communication« , indique le dirigeant de Co-Pilotes.

Même volonté de communiquer pour le cabinet SREC : « Nous éditons une lettre interne bimensuelle, où nous mentionnons les éco-gestes et leurs bénéfices concrets, comme le nombre d’arbres replantés grâce au recyclage« , explique Stéphanie Lucini-Desaint. Un cercle vertueux, qui interpelle également les clients, soucieux de travailler avec un prestataire éco-responsable.

 

Ce contenu a été publié dans Actualité générale, Vie du cabinet. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *